Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Smartphone Labo

Google Classroom, les nouveautés pour la rentrée scolaire prochaine

Google Classroom et Google Meet

Suite à la pandémie de Covid-19 apparue en début d’année dernière et qui a touché le monde entier, la plupart des pays sont passés au travail et aux cours en ligne. Au jour d’aujourd’hui, la situation sanitaire s’améliore un peu partout dans les quatre coins de la planète et pourtant beaucoup d’entreprises, d’universités, de grandes écoles, de collèges, de lycées et autres structures éducatives préfèrent maintenir le travail et les cours à domicile pour plus d’autonomie et la prévention d’une éventuelle nouvelle vague de Coronavirus. Le télétravail se démocratise et les visioconférences sont devenues un moyen de communication essentiel et indispensable pour les professionnels mais également pour les étudiants, les lycéens, les collégiens et autres intervenants du milieu scolaire.

Pour faciliter la transition et rendre cette nouvelle méthode pédagogique accessible à tous, le géant américain de services technologiques adapte son application Google Meet et Classroom, qui existent depuis plusieurs années déjà, aux nouvelles exigences du marché et des utilisateurs, résultant de la pandémie de Covid-19. Présentée durant l’été 2014, la plate-forme Google Classroom, dédiée aux établissements scolaires fut développer à l’origine pour permettre aux professeurs et aux étudiants de communiquer. Son objectif était de rendre plus simple la création et la diffusion de cours et d’exercices de manière numérique pour économiser temps et papier. Elle est bien sûr gratuite pour tous les utilisateurs ayant un compte Google personnel.

Qu’est-ce donc cette application ? Comment fonctionne-t-elle ? Et quelles sont les nouvelles options qu’elle propose ?

Comment fonctionne cette plate-forme éducative ?

Disponible en 42 langues, cette plate-forme très complète, pratique à utiliser et intuitive permet aux professeurs d’organiser leur enseignement en communiquant à distance avec leurs élèves, en partageant des cours, des devoirs, des questionnaires interactifs et tout autre support de cours. Grace à Google Classroom, l’enseignant peut reproduire en ligne exactement le même cours qu’il aurait fait en classe. Il peut créer autant de cours que nécessaire, inviter des élèves en fonction des thèmes et des sujets à traiter, planifier la diffusions des informations et le partage des pièces jointes, afficher un résumé des cours sur le calendrier des élèves, faire des commentaires et noter leur travail…

Pour utiliser Google Classroom, il vous faut, tout d’abord, si vous n’en avez pas, créer un compte Google en allant sur https://accounts.google.com/. Pour accéder à votre plate-forme d’enseignement, tapez classroom.google.com dans la barre de navigation. Une fois dans Classroom, créez votre premier cours en allant sur l’icône (+) en haut à droite de la page. Ajoutez-vous en tant que professeur et invitez vos élèves à vous rejoindre en leur envoyant des invitations via leurs adresses emails. Introduisez ensuite votre matériel de cours (images, PDF…) dans l’application à travers l’onglet " Travaux et devoirs " et créez un ou plusieurs devoirs en précisant les destinataires, l’échéance et toutes les informations nécessaires pour que vos étudiants puissent faire leur travail dans les meilleures conditions. Vous pouvez, également, organiser une visioconférence via Hangout avec un seul élève ou un groupe et travailler sur un tableau blanc numérique en utilisant le service Jamboard, très pratique surtout quand on dispose d’un Smartphone ou d’une tablette avec stylet.

Les nouveautés pour la rentrée prochaine

Au vu de la belle évolution des cours en ligne, la firme de Mountain View continuera à accompagner cette nouvelle technique d’enseignement en apportant des options supplémentaires pratiques à sa plate-forme Google Classroom. Nous découvrirons, en effet, dans les prochains mois, une application bien plus sécurisée en terme d’accès. Un élève non répertorié dans la liste d’un cours, par exemple, devra faire une demande pour y être intégré. Il ne sera admis à rejoindre le cours qu’après validation de sa demande par le professeur. Ce dernier pourra même arrêter la vidéo de tous les participants, activer un mode sourdine à l’ensemble de la classe ou encore mettre fin au cours, si cela s’avère nécessaire.

Google Classroom sera également, bientôt disponible dans une dizaine de nouvelles langues pour faciliter le dialogue entre professeurs, parents et élèves. Les cours pourront également être diffusés, en temps réel, sur YouTube et même faire objet d’un sous titrage direct pendant le cours. Si vous vous connectez via votre PC, il vous sera possible d’épingler plusieurs fenêtres. Un ensemble de fonctionnalités qui seront introduites prochainement pour améliorer l’expérience utilisateurs des professeurs et des élèves.

La différence entre Google Classroom et Google Meet

Ce sont deux applications développées par le géant de Mountain View pour améliorer la communication entre ses différents utilisateurs. Google Meet est dédiée aux échanges professionnels entre collègues, pour de courtes réunions d’entreprise et des vidéoconférences. Il vous permet de créer des réunions grâce à son calendrier, de changer le lieu, la date, l’heure et les participants à votre convenance. Vous pouvez voir les participants de votre meeting, sous forme de grille, sur votre écran d’ordinateur et de Smartphone et partager ce dernier lors d’une vidéoconférence. Ce service est gratuit pour tous. Pour en bénéficier, il vous suffit d’ouvrir un compte Google et sachez que vos données en ligne sont considérées comme confidentielles et donc complétement sécurisées.

Pour Google Classroom, les utilisateurs sont différents. Ce ne sont pas des professionnels mais des étudiants, les collégiens et des lycéens. On peut facilement y échanger des cours et des devoirs sous forme de documents, de diapositifs, de formulaires…Partager des liens, créer des quiz et des conférences en ligne. Comme Google Meet, il est gratuit est accessible à tous les détenteurs de compte Google. Plus de 40 millions d’enseignants et d’étudiants l’utilisent comme plate-forme d’enseignement virtuel.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article