Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Smartphone Labo

Tout savoir pour faire de belles photos avec son Smartphone

Bien utiliser la photo sur son Smartphone

Beaucoup d’entre nous, pour ne pas dire la plupart, n’utilisent plus que leur téléphone mobile pour prendre des photos. Anniversaires, sorties en famille, fêtes…tous ces moments magnifiques sont désormais immortalisés avec un photophone. Les appareils photos traditionnels sont laissés aux professionnels dont la capture d’images est le métier. La raison est simple, les grands constructeurs de Smartphones l’ont compris. Les consommateurs d’aujourd’hui veulent un appareil téléphonique avec lequel ils peuvent tout faire : jouer, filmer, téléphoner, se connecter, faire de jolie clichés…bref un téléphone polyvalent et bien sûr performant.

Depuis quelques années, c’est la course au meilleur module photo. Nous sommes passés d’un simple capteur, à deux, à trois, à 4 et bientôt à 5. En seulement une décennie, les géants de la téléphonie comme Samsung, iPhone, Huawei…ont révolutionné le secteur en sortant des Smartphones de plus en plus performants en termes d’endurance, de puissance, de logiciel mais aussi de photographie. Cette dernière est même devenue, en 2021, l’un des principaux critères de choix d’un mobile.

Mais comment ne pas se perdre dans toutes ces nouvelles technologies et comment les exploiter pour capturer les plus belles images ? Voici un petit aperçu sur l’utilité de nombreux capteurs et quelques astuces de réglages à maitriser pour ne tirer que le bon de votre module photo et avoir des clichés au top. Mais avant, revenons une vingtaine d’années en arrière pour découvrir, en bref, l’évolution des modules photos de nos téléphones mobiles.

Petite rétrospective

Les précurseurs des appareils photos sur mobiles sont Samsung avec le SCH-V200 et Sharp avec le J-SH04 en 2000. Le premier était capable de prendre des clichés à 0,35 Mpx et le second des photos à 0,11 Mpx. Le problème, à l’époque, il était impossible de visualiser les photos directement sur le mobile, il fallait le faire sur un ordinateur.

Arrivent ensuite, en 2005, le Nokia N90 qui proposait un capteur à 2 Mpx avec optique Carl Zeiss, autofocus et flash LED ; et deux ans après, le Nokia N95 avec les mêmes caractéristiques mais en plus un capteur de 5 Mpx qui prenait des vidéos à 30 images par seconde. Une belle avancée mais toujours pas d’écran tactile.

La véritable révolution a été à l’arrivée, en 2007, des Smartphones iPhone à écrans tactiles. Ils ont ouvert le grand bal et permis à la firme de Cupertino d’être pendant des années la référence dans le domaine de la photo sur mobile. Depuis, nous avons eu le HTC Evo 3D et sa double caméra de 5 Mpx, l’Optimus 3D du constructeur LG et les Nokia 808 PureView et Lumia 1020 et leurs capteurs de 41 Mpx. Mais le nombre de pixels n’est pas la seule condition pour de belles photos, il y a aussi la captation de la lumière.

Apple l’a compris très vite, ce qui explique l’excellente qualité de ces clichés avec des capteurs pourtant pas très gros en termes de pixels. Au jour d’aujourd’hui, la firme américaine propose encore de très bons photophones mais elle a été rattrapée et même dépassée à partir de 2015 par ses concurrents sur Android qui ne cessent de redoubler d’efforts pour proposer toujours le meilleur. Le constructeur Chinois Huawei nous a présenté en 2018, le P20 Pro, le premier Smartphone à triple capteurs photos fourni par l’allemand LEICA. Et toujours la même année, le sud-coréen Samsung a sorti le quadruple capteur dans son Galaxy A9.

Mais pourquoi toujours plus de capteurs ?

Tout à commencer en 2018, les double capteurs se sont démocratisés et équipaient même les Smartphones d’entrée de gamme. Avec deux capteurs, deux photos sont prises avec chacune ses spécificités. Une fois assemblées, ces deux clichés donnent une meilleure image, nette et très détaillée avec de magnifiques couleurs et des contrastes améliorés. Chaque capteur a donc un rôle à jouer dans le module photo.

Il peut être grand angle, ultra-grand-angle, zoom, téléobjectif…mais en les faisant travailler ensemble, on peut avoir plusieurs possibilités de prises de vue et donc obtenir des clichés plus précis, plus nets, plus détaillés, plus profond…selon les capteurs mis ensemble. Mais attention, il ne faut tout de même pas négliger la puissance du traitement logiciel qui joue aussi un rôle important dans la qualité des photos.

Les Smartphones de la marque à la pomme sont encore une fois, un très bon exemple, puisque ses différents modèles d’iPhone embarquent des capteurs plutôt modestes par rapport à ceux de ces concurrents (Samsung, Huawei…) mais ont pourtant un très bon rendu photo. La raison est bien sur les performances de leurs systèmes d’exploitation mais également l’utilisation de l’intelligence artificielle.

A LIRE : Comment régler le problème de décharge rapide de la batterie du Apple iPhone Xr ?

Astuces de réglages pour des clichés au top

Pour prendre des photos avec leur Smartphone, certains se contentent des réglages par défaut et du mode automatique. C’est plutôt dommage puisque tous les téléphones mobiles actuels proposent une multitude d’options et de paramètres permettant de capturer des clichés encore plus beaux. Voici quelques petites astuces de base à connaitre absolument.

Pour un bon contraste et des couleurs éclatantes, pourquoi ne pas jouer sur les réglages. Augmenter le contraste quand vous voulez cacher des parties de votre photo et baisser le si vous souhaitez avoir une image assez homogène. Pour une exposition optimum, allez sur le réglage " Exposition " , vers les plus pour avoir des clichés plus clairs et vers les moins pour qu’ils soient plus foncer. Vous pouvez aussi ajuster la sensibilité ISO pour augmenter ou baisser celle du capteur. Optez alors sur des valeurs en dessous de 1600 (soit 100, 200, 400 et 800 ISO) pour éviter que vos photos perdent de leur netteté. Pour des images plus chaudes et moins jaunes de nuit, vous pouvez utiliser des filtres ou encore équilibrer manuellement la balance des blancs.

Il y a également les changements de modes qui peuvent améliorer la qualité de vos images. Nous avons le mode " portrait " pour mettre en avant un sujet, le mode « paysage » qui privilégie des grandes profondeurs de champs, le mode « sport » pour figer le mouvement de l’objet capturé comme un animal en course ou un cycliste et aussi le mode « HDR » capable de récupérer plusieurs parties d’une même image différemment exposées et d’en faire une seule photo.

Il est possible de jouer sur les profondeurs de champ et d’optimiser l’utilisation de votre objectif ultra-grand-angle pour de très bons selfies à plusieurs et des plans d’ensemble très larges. Et si vous souhaitez immortaliser tout autour de vous, sans avoir à faire plusieurs clichés, pensez panoramique. Cette option est disponible sur la plupart des Smartphones de nouvelle génération comme le mode « Macro » qui permet de capturer les détails d’une scène et les toutes petites choses.

Nous pouvons également donner de la lumière aux photos faites en basse luminosité grâce au " mode nuit ", changer les réglages pour faire des photos en mouvement, utiliser la technique du pixel binning pour des photos au top même dans l’obscurité avec des capteurs de 48 millions de pixels ou plus ou encore utiliser des applications de retouches photos de plus en plus courantes et performantes que vous trouverez dans l’App Store ou le Google Play Store de votre Smartphone.

Juste un dernier conseil avant de clore le sujet, évitez d’abuser pas de votre zoom. Il peut parfois diminuer la qualité des photos à cause d’une perte de netteté. Vous pourrez quand même tenter l’aventure si vous avez un Google Pixel 5, un Samsung Galaxy S21 Ultra ou encore au Huawei P40 Pro.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article