Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Smartphone Labo

Le Galaxy S21, le Smartphone qui sait faire des concessions tout en restant bon

Samsung Galaxy S21

Comme en 2020, cette année encore Samsung lance une gamme de trois nouveaux Smartphones haut de gamme. Le Galaxy S21 Ultra, grand de par sa taille, son équipement mais aussi son prix qui dépasse les 1200 euros et les Galaxy S21 et S21 Plus, tout aussi performants avec toutefois quelques petits compris mais bien plus abordables avec un prix ne dépassent pas la barre des 1000 euros. Le plus petit de la fratrie et celui qui fait l’objet de toute notre attention aujourd’hui est le Galaxy S21 qui se présente comme un retour aux fondamentaux pour le fabricant sud-coréen.

En effet, il n’embarque pas les extravagances du Galaxy S21 Ultra ni l’écran XXL du S21 Plus mais il est tout de même très bon. En plus de son prix qui tourne autour des 800 Euros, son design est compact (151.7 x 71.2 x 7.9 mm), léger (169 g) et réussi, son écran Super Amoled pouvant aller à 120 Hz est lumineux et très bien calibré, son processeur Exynos 2100 associé à une mémoire interne de 128 ou 256 Go et son interface One UI 3.1 fonctionnant sous Android 11 forment le couple parfait pour de bonnes performances moteurs et logicielles, son appareil photo arrière à triple capteurs est à la hauteur malgré quelques petites difficultés de nuit, par contre son volet endurance aurait vraiment pu être meilleur.

Des caractéristiques qui vues dans l’ensemble sont bonnes pour un Smartphone de cet acabit. Mais allons voir la fiche technique de ce Galaxy S21 de plus prêt pour se faire une idée plus précise de ses avantages mais aussi de ses faiblesses.

Une coque en plastique pour un mobile premium, un pari bien risqué

Non, non, ce n’est pas une erreur, le constructeur Coréen a bien choisi de remplacer le verre par le plastique dans son Galaxy S21. Au début, il faut avouer que la plupart y étaient retissants mais au final cette matière légère, peu fragile et pas chère a révélé ses bons côtés ; surtout que Samsung à magnifiquement bien réussi son imitation. Nous retrouvons au dos, de belles finitions mats et un bloc photo intégré verticalement dans le prolongement de la tranche droite. Une nouveauté qui ne règle certes pas le problème de stabilité du Smartphone lorsqu’il est posé sur une table mais lui apporte, cependant, une belle touche d’originalité.

A l’avant, nous avons une dalle entièrement plate qui occupe plus de 86% de la façade. Elle est surplombée d’une encoche en forme de poinçon qui loge l’appareil photo frontal et renferme dans sa partie inférieure un lecteur d’empreintes ultrasonique de deuxième génération qui s’avère très efficace et rapide. Sur les tranches, pas d’emplacement microSD, ni de prise mini-jack mais un port USB-C, un compartiment pour accueillir 2 nano SIM et une grille de haut-parleur. Notre Galaxy S21 profite, comme la plupart des mobiles de cette gamme, de la certification IP68 contre la poussière et l’eau.

Un écran Super Amoled de 120 Hz

La dalle du Galaxy S21, comme celle de tous les mobiles fabriqués ces dernières années par le constructeur sud-coréen, est pratiquement irréprochable. Sa diagonale est de 6,2 pouces et sa technologie Dynamique Amoled FHD+ est d’une définition de 1080 x 2400 Pixels pour une densité de 421 ppp. Mais ce n’est pas tout, elle profite aussi d’un taux de rafraichissement adaptatif de 120 Hz certes, très énergivore mais qui apporte une incroyable fluidité et qualité d’images. Alors pour bénéficier du meilleur rendu de cet écran, il faut réajuster les paramètres et sélectionner le mode naturel.

Là, les couleurs seront plus justes avec un delta E moyen de 2 et une température des couleurs de 6746 Kelvins assez proche de la norme vidéo. Le contraste est bien sûr quasi infini et le temps de rémanence nulle, grâce à l’Oled et côté luminosité, le tableau est tout aussi parfait. La luminosité maximale peut aller jusqu’à 862 cd/m², un excellent chiffre pour une bonne lecture même en plein soleil malgré une réflectance assez élevée de plus de 49% et la luminosité minimale, peut descendre à 1,7 cd/m² pour un bon confort dans même dans l’obscurité totale.

Cela étant dit, il faudra quand même faire attention car cet excellent panneau d'affichage est fragile ! La moindre chute pourra avoir des conséquence désastreuses sur l'écran. Mais Samsung a prévu le coup et a déjà mis sur le marché les pièces détachées pour le réparer en cas de problèmes ou dommages.

Exynos et OneUI : on ne change pas une équipe qui gagne

Le S21 est équipé du même processeur, made in Samsung, l’Exynos 2100, que son grand frère le S21 Ultra. Il est accompagné de 8 cœurs et d’une RAM de 8 Go et est associé à un GPU Mali-G78 MP14. Le tout pour des performances des plus satisfaisantes puisqu’il est capable de faire tourner plusieurs applications en même temps mais aussi des jeux comme Arena of Valor sans sourciller une demi seconde. Par contre, éviter de le pousser plus loin, vers des titres hyper gourmands comme Fortnite qui nous montre rapidement ses limites par rapport à ce que peut faire une puce Bionic 14 d’Apple ou le Snapdragon 888 de Qualcomm. Mais si vous n’êtes pas un grand amateur de jeux oubliez ce détail surtout que l’interface OneUI fait elle aussi un très bon travail.

En effet, le S21 tourne parfaitement avec la version 3.1 de la surcouche One UI basée sur Android 11. Finie l’interface TouchWiz et tous ses petits défauts et bienvenue à One UI et ses 3 années de mise à jour sécurité et ses multiples fonctionnalités. Du multitâches aux différentes options de personnalisation des thèmes, des widgets, des fonds d'écran et des icônes…en passant par le thème sombre, l’accessibilité des menus à une main, le déverrouillage biométrique…cette interface est très agréable et facile à utiliser.

Un triple capteur photo efficace

Pour le Galaxy S21, Samsung ne choisit pas le même équipement photo que pour le S21 Ultra et le S21 Plus mais attention, il ne le néglige pas non plus puisqu’il embarque un objectif principal de 12 MP couplé à une optique stabilisée de 26 mm ouvrant à f/1,8, un ultra grand-angle de 12 MP (28 mm ; f/2,2) et enfin un téléobjectif de 64 MP ouvrant à f/2,0. Globalement, la qualité des clichés est au rendez-vous. Le capteur principal de 12 Mpx est bon de jour comme de nuit, celui de 64 Mpx peut faire mieux avec des couleurs moins saturées et le dernier est satisfaisant sans pour autant être très bon.

Côté, appareil photo frontal, nous avons une caméra de 10 Mpx qui fait des selfies détaillées et très lumineux bénéficiant d’un détourage propre et assez précis grâce un bon mode portrait. La vidéo, quant à elle, permet de filmer en 8K à 24 i/s, ainsi qu'en 4K à 60 i/s avec les modules grand-angle et ultra grand-angle. Elle propose un mode "super stabilité" qui fonctionne très bien. On regrette toutefois qu'il soit juste disponible en Full HD.

A LIRE : La fin des chargeurs dans les boites de Smartphones, une tendance qui se généralise

Une autonomie qui aurait pu être meilleure sur le Galaxy S21

Samsung a choisi une pile de 4000 mAh pour la version classique de son Galaxy S21. Elle tient, sans soucis, une journée en usage plutôt modéré avec un peu de streaming, de réseaux sociaux, de photo, de vidéo et de jeux mais le soir il est impératif de remettre le Smartphone en charge pour ne pas prendre le risque de rester en panne le lendemain. Un résultat quelque peu décevant lorsque l’on sait que d’autres mobiles moins performants que notre S21 tiennent deux journées entières. Vous pouvez cependant gagner un peu plus de temps en faisant bien attention à limiter la consommation d’énergie et donc en désactivant le mode 120 Hz, la connexion 5G, les notifications…

Pour la charge, Samsung imite Apple et supprime les blocs de charge des boites de tous ces nouveaux Smartphones. Elle garantit, par contre une puissance de 25 Watts dont vous pourrez profiter avec votre ancien chargeur ou en achetant un nouveau pour une recharge complète de 0 à 100% en à peine 64 minutes. Sont par contre fournis encore, le câble USB-C et les écouteurs. Notez aussi que le Galaxy S21 peut partager sa batterie avec un autre appareil (montre, écouteurs ou autre smartphone compatible) via la recharge sans fil inversée en le posant simplement sur son dos.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article