Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Smartphone Labo

Huawei et ZTE ralentissent le déploiement de la 5G en Chine après l'interdiction américaine

Huawei et ZTE baisse la cadence 5G

Les deux fournisseurs d'équipements de télécommunications chinois bien connus, Huawei et ZTE, ont ralenti la construction de stations de base 5G en Chine. Cela arrive après l'interdiction de la technologie américaine, ce qui crée une incertitude quant à la chaîne d'approvisionnement clé avenir.

Les deux géants chinois de la technologie représentent plus de 80% de tous les contrats de stations de base en Chine. En d’autres termes, ces deux entreprises font partie intégrante de la transition du pays vers la nouvelle génération de télécommunications mobiles. En outre, le ralentissement de l'infrastructure 5G indique également que la récente sanction américaine à l'exportation a commencé à perturber les entreprises chinoises. Bien que ce ralentissement soit également causé par la stratégie d’investissement des opérateurs chinois avec la 5G.

Pour l'instant, Huawei et ZTE travaillent sur la refonte de quelques-uns de leurs produits 5G. Et ce dans le but de supprimer complètement les pièces américaines pour éviter d'être dépendant. Selon un rapport de Nikkei, les deux entreprises ont demandé aux fournisseurs de ralentir les expéditions de certains produits liés aux stations de base 5G en juin 2020. ZTE a demandé à un fournisseur de ralentir les livraisons en juin, les commandes étant pratiquement au point mort depuis le mois de juillet.

De même, Huawei avait également déclaré avoir modifié certaines conceptions et remplacer certains équipements utilisés dans son processus de fabrication. En outre, la saison de la mousson qui a frappé le sud de la Chine, provoquant des inondations, a également contribué aux retards dans les installations de stations 5G dans la région. Pour ceux qui ne le savent pas encore, l'administration Trump sévit contre les entreprises chinoises comme Huawei et ZTE, avec ses récentes sanctions essayant de couper complètement les pièces fabriquées aux États-Unis pour la Chine.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article