Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Smartphone Labo

La France annonce l'investissement de 5 milliards d'euros pour les start-up dans le domaine de la High Tech

Star-up France technologie

Le président Emmanuel Macron a annoncé mardi que la France avait mobilisé 5 milliards d'euros de capitaux d'investisseurs institutionnels destinés aux entreprises du secteur de la technologie au cours des trois prochaines années, alors que le pays tente de développer davantage ce secteur en encourageant les entreprises qui démarrent.

La France a fait appel à des gestionnaires d'actifs et à des assureurs, notamment Axa, Natixis, Allianz et Aviva, et sollicite des investisseurs internationaux pour faire face à l'un des principaux obstacles au développement de son écosystème technologique: le manque de capitaux de croissance pour aider les start-up à se développer.

Dans la perspective de France Digitale Day, le président Macron a déclaré lors d'un discours prononcé à l'Elysée que 2 milliards d'euros seraient investis dans des fonds de capital-risque basés en France et axés sur les investissements de dernière phase.

Les 3 milliards restants ont été promis à des fonds technologiques internationaux qui investissent dans des sociétés cotées et sont managés par des gestionnaires d’actifs basés en France. Le pays cherche à encourager les investisseurs mondiaux à créer des équipes à Paris.

"Notre volonté est de faire de la France le premier écosystème d'Europe", a déclaré Cédric O, ministre français de l'Économie numérique, lors d'un entretien. "Nous voulons créer beaucoup plus de nouvelles entreprises d'une valeur supérieure à 1 milliard d'euros dans les prochaines années. Aujourd'hui, il y en a sept et nous visons 25 d'ici 2025 et des entreprises d'une valeur de 5 milliards d'euros, 10 milliards d'euros, 15 milliards d'euros. "

Le montant levé par les start-ups françaises auprès des investisseurs a doublé en 2015, passant de 1,8 milliard d'euros en 2015 à 3,6 milliards d'euros, et devrait dépasser les 5 milliards cette année, selon CB Insights. Cela place la France devant l'Allemagne mais derrière le Royaume-Uni.

La banque d’investissement publique française Bpifrance a joué un rôle important au cours des dernières années en matière de financement. À présent, le gouvernement se tourne vers le secteur privé et a mobilisé des investisseurs français, généralement sous-investis dans le capital-risque. Il souhaite également encourager les sociétés de capital-risque à lever des fonds au stade avancé et inciter les gestionnaires à ouvrir des équipes en France spécialisées dans les valeurs technologiques cotées.

Cette annonce fait suite à d’autres mesures prises par l’administration Macron pour stimuler l’innovation et les investissements dans le pays, notamment les réductions d’impôts et un visa français accéléré pour faciliter la tâche aux étrangers.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article